The summit - Le sommet

This morning we woke up at 6:10am and after getting ready for an hour and a half we finally jumped on our skis to reach the summit. We have to stop every hour to rest and eat because it’s getting harder and harder and the equipment we carry is heavy.
2:30 pm : we just reached a rocky area 300 meters from the summit, we are very proud we made it this far already. Ainhoa is exhausted so I decided I’ll stay with her while Flaam and Ben will be climbing to the summit.
They came back 2 hours later and we all agreed that Flaam will be staying with Ainhoa while I’ll be climbing to the summit with Ben.
This is amazing! The top of the mountain is a 360 degree panorama view: we can see glaciers, lakes…
On our way down ( 40 meters from the summit), we noticed a yellow stain on the ground. Surprisingly we found some lichen! We took a sample of it with our ice axe so that we can bring it to Olivier who will analyze it. We didn’t expect to find any here but this is definitely the “highest lichen” of the arctic.
Then, we returned to Flaam and Ainhoa , who were in a really good spirit, took our skins off and jumped back on our skis. The way down won’t be easy because the snow is unstable.
We stopped at the intermediate camp , ate a soup with Brigitte and Baptiste (who just came from the base camp) then took it apart to reach the base camp by the end of the day


Nous nous réveillons ce matin à 6h10, et après 1h30 de préparatifs, nous chaussons nos skis et nous partons en direction du sommet. Nous faisons des arrêts toutes les heures pour nous reposer et manger un petit peu car la pente est raide et avec le poids de l’équipement nous sommes fatigués. Nous arrivons à 14h30 sur un petit plateau rocheux à 300m du sommet, nous sommes très heureux d’être arrivés jusque là. Ainhoa est épuisée, je décide de rester avec elle pendant que Flaam et Ben grimpent au sommet. Ils reviennent deux heures plus tard, et nous décidons ensemble que Flaam reste avec Ainhoa pendant que je pars avec Ben pour le sommet. Du haut du sommet la vue est magnifique, nous pouvons voir à 360 degrés des glaciers, des petits lacs... En redescendant, 40 m en contre bas, nous apercevons une tache jaune, du lichen. Nous en prenons un morceau avec le piolet pour avoir un échantillon à donner à Olivier afin qu’il puisse le faire analyser. Nous ne savons pas ce qu’il fait là, mais c’est le lichen le plus haut de l'arctique. En suite, nous retrouvons Flaam et Ainhoa qui sont de bonne humeur et nous rechaussons nos skis en enlevant nos peaux de phoque pour la descente qui est difficile à cause de la mauvaise neige. Nous arrivons au camp intermédiaire où nous mangeons une soupe avec Brigitte et Baptiste qui sont montés du camp de base. Nous démontons le camp intermédiaire pour rejoindre le camp de base ce soir.